fbpx

Bonus 1 – Utiliser Strava pour analyser sa course, ses entrainements avec des études de cas


Analyse d’une séance

Le grand intérêt de Strava, pour moi, est de me permettre d’analyser mes séances ou mes courses. Sur un seul écran, j’ai toutes les informations nécessaires pour vérifier si tout s’est déroulé comme prévu ou au contraire, pour identifier ce qui a coincé.

Sortie de 15 km sous Strava

En cliquant sur une activité sportive, vous allez trouver :

  • La distance parcourue
  • la durée de déplacement (la durée où vous avez effectivement couru)
  • l’allure
  • le dénivelé
  • le temps écoulé (la durée totale de la séance, si ce temps est supérieur à la durée de déplacement, c’est là où l’on voit s’il y a eu des pauses)
  • votre fréquence cardiaque
  • la trace GPS de votre sortie
  • le détail de l’allure par kilomètre
  • un graphique

Les données que j’examine en particulier après mes sorties sont la fréquence cardiaque et le détail de l’allure par kilomètre.

Exemple détaillée d'une course à pied de 15km sous Strava

Analyse une séance de fractionné

Une séance de fractionné : Ci-dessous, une séance de 400m avec une récupération de 100m entre chaque intervalle. Je ne pouvais passer que 35 minutes sur le stade d’où une séance assez courte. Ici, le détail des temps intermédiaires par kilomètre n’est pas pertinent car l’effort ne se fait que sur 400m. Il faut regarder la courbe d’allure et la fréquence cardiaque pour vérifier si la séance a été correctement faite.

Le graphique de l’allure montre bien les différentes variations de rythme, entre l’accélération et la phase de récupération. L’allure-cible de 4’20/km est atteinte à chaque palier, comme c’était l’objectif.

Côté fréquence cardiaque, on retrouve les variations d’effort. On remarque aussi que la fréquence augmente au fur et à mesure des intervalles mais diminue durant les phases de repos, preuve que l’organisme arrive à récupérer entre chaque effort. Cependant, on note que sur les 2 dernières fractions, la fréquence s’emballe et redescend moins durant le repos. Clairement, la fin est difficile et je n’aurais pas pu en faire beaucoup plus !

En conclusion : la séance s’est déroulée correctement avec l’allure qui est atteinte à chaque répétition mais l’effort est intense et les dernières fractions ont été difficiles à réaliser. La fin se fait en serrant les dents, comme c’est souvent le cas sur ce type de séance VMA. Pour éviter de se blesser, je n’effectue ce genre de séance qu’une fois par semaine. Trop fatigant !

Course à pied autour du stage sur Strava
Analyse détaillée d'une sortie de 15 km de course à pied sous Strava

Voilà, j’espère avoir pu vous fournir les clés pour mieux comprendre vos séances et ainsi progresser durablement 🙂

Une montre GPS Garmin avec un smartphone Samsung Galaxy


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *